Comment mettre en œuvre et exploiter un APM efficacement

19 mai 2021

La mise en œuvre d’un APM peut s’avérer complexe, mais il est possible de bien s’y préparer, afin que cela se passe dans les meilleures conditions possibles. Les sept points suivants devraient vous faciliter cette opération.

Les données au centre de la culture de la maintenance

La mise en œuvre d’un APM permet notamment la gestion des données et de leur qualité. Pour que cela soit efficace, il est nécessaire d’avoir des données. Si cela peut sembler évident, il faut savoir qu’il arrive que des services de maintenance s’occupent plus de la sécurité, que du bien-être et de l’entretien régulier des actifs. La gestion des performances des actifs se doit donc de dépasser l’aspect logiciel et être inhérent à la culture de la maintenance, afin de disposer de toute la puissance et de toutes les fonctionnalités d’une solution APM.

 

Les objectifs de l’entreprise à l’origine des stratégies de l’APM

Afin de bénéficier de la plus importante efficacité de l’APM, il est primordial de soutenir les objectifs de l’entreprise. En effet, du soutien des hautes sphères de la société dépendront les ressources nécessaires à l’acquisition et à l’intégration d’une solution APM. Il est donc important de souligner et démontrer la cohérence des apports d’un APM en lien avec ces objectifs.

Si par exemple, l’un des objectifs de l’entreprise est l’excellence opérationnelle, il sera judicieux de démontrer qu’un APM est l’un des éléments essentiels pour atteindre celle-ci. Présenter les gains en temps de maintenance, les limitations au niveau des risques, grâces aux différents types d’analyses reconnus, ou encore le suivi des équipements grâces à une grande quantité de données fiables et précises, permettront d’appuyer les propos en faveur d’une solution APM en adéquation avec les objectifs de l’entreprise.

 

Une technologie familière

Dans le but d’utiliser efficacement une solution APM, il est important de se familiariser avec. Il s’agit de savoir se repérer sur l’interface et comprendre comment utiliser les différentes fonctionnalités ainsi que les divers résultats engendrés par celles-ci. La formation peut prendre du temps, les solutions étant de plus en plus complètes, mais il s’agit d’un point essentiel pour une utilisation cohérentes et compétente du logiciel.

La meilleure approche, notamment dans le cas d’une installation qui ne surveille pas encore ses équipements, est une approche progressive. En surveillant d’abord les équipements clés, puis en étendant à une ligne de production complète, les équipes se familiariseront avec les technologies liées à l’APM. A terme, toute l’installation sera surveillée, par une équipe parfaitement compétente, tant sur la surveillance en elle-même, que sur l’utilisation effective du logiciel et de l’intégralité de ses capacités.

 

Des compétences clés intégrées et appliquées

Comme indiqué précédemment, l’utilisation optimale d’un APM requiert des compétences. Outre les compétences liées à la maintenance « habituelle », celles axées sur le diagnostic ainsi que les technologies seront nécessaires. En voici quelques-unes, parmi les principales :

  • Compétences technologiques, un APM est un outil complexe. De plus un service IT compétent sera nécessaire pour une bonne gestion de l’infrastructure réseau ;
  • Compétences analytiques, afin de tirer le maximum d’informations des relevés, points de mesures, rapports… ;
  • Le souci du détail et la rigueur ;
  • Résolution de problèmes ;
  • Communication

 

Une connectivité complète entre l’APM et les autres solutions de l’entreprise

Dans le deuxième point, il est mention d’argumenter en faveur de l’acquisition d’une solution APM en s’alignant sur les objectifs de l’entreprise. Dans le but d’avoir une vision et un impact plus global, il est intéressant de coupler l’APM avec d’autres logiciel. Ceci permet de s’aligner sur des objectifs globaux, via les fonctionnalités présentent dans des logiciels de types GMAO, ERP, EAM… Cela permet également une centralisation des informations et une cohérence entre les différents systèmes de la société.

En plus de l’aspect « objectif », les capacités de l’APM seront multipliées et encore plus précises ! Aux notions de risques et de maintenance pourront s’ajouter des notions budgétaires, entre autres finances, des notions de planning ou encore de gestion des stocks. Ainsi, l’entretien des équipements se fera sur des décisions fondées et précises.

 

Les points de données clés au centre de l’attention

Toutes les données récoltées sont importantes, en revanche certaines d’entre elles mérite d’être particulièrement bien surveillées. Les données en question correspondent aux indicateurs de santé des équipements de l’entreprise, à savoir :

  • La température peut, en cas d’excès, indiquer la présence d’un problème ;
  • La consommation énergétique des équipements, ainsi que l’état des protections ;
  • Le système énergétique, dont le flux peut être perturbé dans le cas de goulots d’étranglement notamment ;
  • Les vibrations et le bruit afin de repérer des cas d’usure.

Des données recueillies et exploitées

Bénéficier d’une grande quantité de données de qualité est un point essentiel dans la gestion de la performance des équipements. Seules cependant, elles n’expriment rien ; il faut les exploiter pour en tirer le potentiel, notamment grâce à un APM et à ses outils d’analyse et de gestion.

D’après la Harvard Business Review sur la Data Strategy, leur étude montre qu’en moyenne, moins de la moitié des données structurées sont réellement utilisées dans la prise de décision. Une solution de gestion des performances des équipements permet une utilisation et un monitoring optimales des données évitant ainsi le gaspillage.

 

Conclusion

Un système APM s’appuie sur les données recueillies lors de l’activité d’une entreprise. Ces données sont nécessaires et traitées par le logiciel afin de tirer des conclusions et de prendre des décisions concernant les équipements. Par ses fonctions et l’utilisation des données, un APM optimisera la maintenance et la production, se rapprochant ainsi d’objectifs tel que l’excellence opérationnelle. Grâce aux compétences des utilisateurs, ainsi qu’à la connectivité des solutions et en portant attention aux éléments important, on obtient un ensemble technologique performant et communiquant. En croisant et en exploitant correctement les données, on atteint le mode de fonctionnement optimal d’une solution APM.

Suivez-nous
Inscrivez-vous à la newsletter
À propos de SIRFULL

Sirfull est un éditeur de logiciel empreint d’une grande culture industrielle et du savoir-faire français, qui développe des solutions permettant à ses clients d’anticiper les mutations de leur marché.

Lire plus