Connexion à l'espace client

25 mars 2019

Les installations classées 2018 par le ministère de l’écologie

Retour vers la liste des articles

L'inspection des installations classées pour la protection de l'environnement

Depuis 2014, aucune statistique n’a été publiée par le ministère. Aujourd’hui, nous retrouvons les chiffres des installations en France, autorisées et enregistrées tout domaine confondus.
Nous savons que la France compte 500 000 établissements : 25 000 d’entre eux sont autorisés contre 16 000 enregistrés.
Nous comptons d’ailleurs 1 312 installations autorisées Seveso (les plus dangereuses) et 6 840 IED (les plus polluantes).

 

Le ministère de l’écologie constate d’ailleurs une hausse des enregistrements mais une baisse des autorisations en France : Seulement 686 démarches ont été autorisées en 2018 contre 698 en 2017 et 756 en 2016.

Le but dans les années à venir ? Rendre 50 % d’autorisation et 50 % d’enregistrements.

 

Pourquoi ces chiffres ?

 

Non seulement les inspecteurs de l’environnement sont moins nombreux que les années précédentes : 1 607 en 2018 par rapport à 2006 où les inspections s’élevaient jusqu’à 30 000, mais en grande partie à cause du changement des technologies et à la connaissance des risques. On amène donc à baisser les autorisations et à augmenter les enregistrements.

 

En ce qui nous concerne, le Grand Est compte 2 836 installations autorisées et 800 d’enregistrées en 2018.

 

 

Pour en savoir plus :

https://www.actu-environnement.com/ae/news/ICPE-installations-classees-statistiques-chiffres-2018-33080.php4

 

Partager l'article