Comment réussir la gestion d’actifs critiques – Partie 2 : outils informatiques et autres outils pratiques

12 mai 2022

Dans notre dernier article, nous avons examiné de plus près la manière dont les industries du monde entier gèrent les installations critiques.

Cette compilation de problèmes communs et de bonnes pratiques a été rassemblée par un projet spécial de l’OCDE, destiné à centraliser les connaissances mutuelles afin d’aider les industries à surmonter certaines difficultés.

Aujourd’hui, nous allons donc nous pencher sur les outils qui sont couramment utilisés dans le contexte de la gestion des actifs critiques et que l’OCDE a réussi à rassembler au cours de son projet.

 

1. Les outils numériques :

La plupart des entreprises ont développé ou acheté des outils numériques, visant à faciliter le travail des inspecteurs, ainsi qu’à mettre en œuvre une manière plus efficace de réaliser les inspections – en termes de stratégie, de coûts, de temps, etc.
Même les outils les plus simples, tels que les bases de données communes, se sont révélés très utiles pour les inspecteurs, car ils permettent une meilleure coordination, une meilleure vue d’ensemble et une meilleure visualisation des inspections planifiées et réalisées par les différentes autorités.
En outre, les documents numérisés ont considérablement accru l’efficacité, la précision et la rapidité d’exécution des inspecteurs : lorsque les documents relatifs à la sécurité sont traités sous une forme standard (d’où l’intérêt de mettre en place un formulaire/protocole standardisé et prédéfini pour les données relatives à l’inspection), les inspections peuvent garantir une mise en œuvre fiable des stratégies d’inspection.

 

2. Inspections à distance :

Certains pays ont déclaré avoir recours aux inspections à distance afin de gagner du temps, d’éviter les déplacements et d’économiser des ressources pour les opérations d’inspection mineures. Bien entendu, de telles interventions ne sont possibles que si le site est bien connu, n’a pas subi de modifications et n’est pas sujet à des accidents menaçants. Néanmoins, des problèmes de connexion et de sécurité ont été signalés et suscitent des inquiétudes.

 

3. Listes de contrôle :

De même, et en complément du point 1, des listes de contrôle et des formulaires ont été développés afin d’aider les inspecteurs à effectuer les tâches plus efficacement : évaluation des normes de sécurité, respect des réglementations, etc. Ces listes de contrôle assurent une approche plus structurée en termes de collecte de données, de suivi et d’évaluation de la maîtrise ou non d’un site de production donné.

 

À la lumière de ces éléments, recueillis auprès de diverses industries du monde entier par l’OCDE, le logiciel d’inspection de Sirfull se présente comme un outil majeur dans la mise en œuvre d’une approche plus efficace, plus économique et plus rapide de la gestion des actifs critiques. Notre équipe est capable de fournir une expérience et une expertise de première main, car nous bénéficions déjà de clients du monde entier qui utilisent notre système avec une grande satisfaction et fiabilité.

Consultez la page dédiée à notre logiciel d’inspection et contactez-nous pour réserver une démonstration gratuite avec notre équipe !

Suivez-nous
Inscrivez-vous à la newsletter
À propos de SIRFULL

Sirfull est un éditeur de logiciel empreint d’une grande culture industrielle et du savoir-faire français, qui développe des solutions permettant à ses clients d’anticiper les mutations de leur marché.

Lire plus
Stay In Touch!Join Thousands Of Assets Reliability Experts

Join Thousands Of Asset Reliability Experts

Subscribe to our monthly newsletter below and never miss the latest product, articles, and online events.