La chaine de valeur des équipements industriels et la maintenance prédictive

28 mai 2018

"Aujourd’hui, notre « nouvelle économie » est fondée sur la maitrise des données qui rend alors possible la maintenance prédictive, surtout si on l’associe à de l’intelligence artificielle."

Il m’arrive de passer devant la cathédrale de Strasbourg… par association, cela m’évoque la construction de la chaîne de valeur du suivi des équipements industriels ou d’Assets industriels. Le processus du développement technologique que nous voyons aujourd’hui est comparable à la construction d’une cathédrale : chaque nouvelle entreprise qu’elle soit éditrice de software, exploitant, soudeur, concepteur, constructeur… apporte sa pierre à l’édifice, une pierre à cet ensemble, de sorte que chacun construit « l’usine 4.0 ».

 

En bouleversant l’industrie, cette révolution numérique ne laisse personne indifférente ; de la même manière que l’électricité et la vapeur. Ces révolutions industrielles ont tracé la route de l’industrie que j’ai moi-même connu (et dont j’ai été un des innombrables micro-maillons) et créé des millions d’emplois. Elles ont comme la révolution numérique déterminé peu à peu la base organisationnelle d’une « nouvelle économie ».

 

Aujourd’hui, notre « nouvelle économie » est fondée sur la maîtrise des données qui rend alors possible la maintenance prédictive, surtout si on l’associe à de l’intelligence artificielle.

 

Prédire la fin de vie des équipements et infrastructures industrielles ou publiques est aujourd’hui possible grâce à la maîtrise par le numérique de la chaîne de valeur des équipements ou infrastructures industrielles ou publiques. Avec renforcement de la puissance des calculateurs et les capacités des réseaux et des stockages, des documents aussi variés que des textes, des photos ou des vidéos peuvent être numérisés et analysés, c’est-à-dire transformés en une suite de 0 et de 1 pour être diffusés partout dans le monde. En complément, la création des réseaux intelligents va permettre demain la diffusion d’informations pour piloter les sites ou les infrastructures.

 

 

Sirfull La chaine de valeur des équipements industriels et la maintenance prédictive / asset management

Néanmoins, pour maîtriser l’obsolescence des équipements (ou « Assets ») qui composent les ensembles industriels, soit des millions d’unités, elles-mêmes composées de milliers de composants, il faut savoir comment ils ont été conçus, ce qui correspond au début de la chaîne de vie des « Assets » (matériaux, assemblages, contrôles). De ce fait, la traçabilité est obligatoire. Ensuite, il faut déterminer comment suivre ses « Assets » en exploitation avec des contrôles adaptés, déterminés en fonction de leurs dégradations (souvent minuscules < 0.1mm). A cela se rajoutent les nécessités de la conformité (ou « compliance »), imposée par des normes de plus en plus nombreuses.

 

En définitive, si nous lions le suivi des « Assets » avec celui des machines de conception et celles de contrôles, nous saurons maintenir nos infrastructures et sites industriels en parfaite sécurité. En nous projetant dans des sites virtualisés (ou « Digital Twin »), nous serons capables, demain, de simuler leur comportement en fonction de leur dégradation.

 

De plus, cette modernisation nous amènera à réduire fortement les coûts de maintenance, car les pannes seront moins nombreuses, et les incidents industriels et les pollutions qui en découlent tendrons à être mieux évités.

 

Enfin, le développement de l’économie numérique, la révolution 4.0 et sa propagation dans les différents pans de l’économie, engendrent de nouveaux comportements et de nouvelles attentes. Pour faire face à ces mutations, une transformation numérique des entreprises est vitale ; qu’elle soit une PME ou un grand groupe industriel. Cette transformation requiert de leur part beaucoup d’adaptations, non seulement technologiques, mais aussi au niveau de leurs usages, de l’organisation et surtout de leur culture d’entreprise.

 

La maîtrise de ces sujets est cruciale et indispensable pour toute entreprise souhaitant se maintenir sur un marché de plus en plus concurrentiel. Elle apportera demain les emplois, dont la France et l’Europe ont besoin. Nous devons aussi soutenir et faire confiance à nos startups, nos PME, qui font parties intégrantes de ce bouleversement technologique, apportant pour beaucoup d’entre elles une innovation indispensable à tous pour évoluer et se développer dans le respect de l’humain et de l’environnement.

 

JC Lambolez  – CEO

Suivez-nous
Inscrivez-vous à la newsletter
À propos de SIRFULL

Sirfull est un éditeur de logiciel empreint d’une grande culture industrielle et du savoir-faire français, qui développe des solutions permettant à ses clients d’anticiper les mutations de leur marché.

Lire plus